Expatriation? Solitude? Extension? Je vous parle à coeur ouvert…

« Un voyage ne se choisit pas, il se décide »

Beaucoup de personnes pensent qu’être au pair, c’est top, t’es tranquille dans une famille et tu voyages. C’est une année simple. A tous ceux qui le pensent, je dirais plutôt que lorsque l’on fait des choix c’est parce-qu’on le décide, et le plus souvent il y a des objectifs derrière un voyage. Mon premier objectif a été de partir en immersion afin de réussir (enfin) à comprendre cette langue internationale, l’anglais. Je ne pourrais jamais savoir pourquoi, mais les explications en France c’était comme 1+1=3. Depuis que je suis ici tout me paraît plus clair.

Vous pouvez dire que l’on a une chance inouïe, pour moi c’est tout simplement que l’on s’en donne les moyens.

On me demande souvent ce que je fais de mon temps libre ici, si l’expatriation et la solitude ne commencent pas à se faire sentir. Je vais essayer de faire court et de vous parler à cœur ouvert après ces 10 mois aux USA d’immersion totale!

On ne va pas se mentir, au début de l’aventure j’étais assez perdue.

Au départ tu es dans l’excitation de partir ; une aventure commence, tu vas découvrir et mettre les pieds aux US (là où jamais tu pensais aller un jour dans ta vie) et enfin tu te dis que tu vas devenir assez vite bilingue. STOP. Excitation & bagages passés, il te faut dire au revoir à tes proches, tes amis et tout quitter. Alors tu fais des soirées, tu dis au revoir sans réaliser et puis pareil avec ta famille. Anniversaire & départ, tes parents qui font le maximum pour que cette journée soit parfaite, décoration à l’américaine, ton plat préféré et puis BOOM la nuit tombe et les aux revoir aussi.

Bref, vous avez compris, quitter ses proches n’est pas une chose facile (et on ne va pas parler de l’aéroport) mais ce qu’il ne faut pas oublier c’est que le temps passe vite, et que vous êtes parti pour une nouvelle aventure, pour vous construire votre propre avenir alors il faut tenir le coup et partir la tête haute.

Te voilà ensuite arrivé, tu rencontres des gens à la Training School, tu passes de bons moments et puis tu dois de nouveau quitter ces personnes avec qui tu t’entendais bien parce-que bien-sûr elles ne vont pas vivre près de chez toi mais totalement à l’Ouest.


Tu rencontres alors ta famille et tu te sens super bien accueilli avec de jolies banderoles préparées par tes host kids. Tu ne penses à rien, juste à essayer de faire des phrases compréhensibles les premiers temps.

Il m’a fallu 6 mois pour être enfin à l’aise avec l’anglais… Je suis partie avec un niveau bas ; niveau de terminale jugé par une représentante de mon organisme (Cultural Care) … n’oublions pas que je sortais d’un Bac+4 ! Bref. Je suis (j’étais et je serais) là pour progresser.

T’arrives dans la maison, tes host te mettent super à l’aise et maintenant il faut attaquer direct, prendre ses marques et commencer l’aventure!

Tu commences alors à te faire des connaissances: de France, Brésil, Mexique, Allemagne, Suède, Italie… Tu t’entends bien et alors tu dois encore plus réfléchir et bosser pour pouvoir discuter avec tes amis étrangers.

Et puis après plusieurs mois voilà que commencent les cours. Bien-sûr je m’attaque à un semestre intensif d’anglais ainsi qu’une classe de Business en Communication. Tu sens que ton anglais progresse de plus en plus et puis tu prends confiance.


Maintenant ça fait 10mois. 10 mois loin de chez moi, 10 mois loin des miens, 10 mois expatrié. On parle souvent de solitude liée à l’expatriation. Je ne peux pas être totalement d’accord avec ça puisqu’en temps qu’au pair tu vis pour un an dans une famille américaine, donc tu ne seras jamais seule. Et puis lorsqu’avec ta host family tout se passe bien alors tu te sens comme un membre de la famille et non comme une employée. Parfois, bien-sûr, tu auras des coups de blues mais ça c’est partout pareil et tu arriveras à les surmonter grâce à l’amour de tes proches et de ta famille d’accueil. Lorsque j’ai des coups de mous, je parle d’avantage, je bouge et je réalise à quel point si je suis ici c’est pour grandir et construire ma vie.

Un voyage on le choisi, on décide qui on est, qui on devient. Partir pour cette aventure a été pour moi un déclic et j’ai grandi, j’ai appris, partagé et ouvert mon esprit. J’avance et vis cette nouvelle vie à fond. J’étudie, je voyage, je travaille, un tout en un qui permet de vivre au mieux cette expatriation.

Aujourd’hui je me sens beaucoup plus à l’aise lorsque je sors au restaurant, faire du shopping. Oser partir et découvrir les horizons a été un vrai challenge pour moi. Je n’en ai pas fini d’apprendre sur moi même ; à grandir de cette aventure. Je pense qu’il me reste beaucoup de choses à découvrir et à faire c’est pourquoi j’ai décidé de prolonger mon année ici de 9 mois. Je ne reverrais donc pas la France en Septembre 2016 mais en Juin 2017. Quand tu commences enfin à profiter et être à l’aise assez tard, je pense qu’une année supplémentaire et nécessaire pour atteindre au mieux tes objectifs! Je pourrais aussi reprendre 2 semestres de cours d’anglais et de Business afin d’espérer valider un certificat «Professional & Business English».

Enfin tout ça pour dire qu’aujourd’hui je reste focalisée sur mes objectifs, j’avance et me sens comme chez moi! Je pense que tu peux déjà être fière quand tu te sens à l’aise, quand tu réalises tes progrès et quand tu te fixes encore des objectifs. Avances et ne regarde pas derrière. 10 mois déjà passés, je suis définitivement prête à rester encore pour longtemps malgré le manque de la famille qui sera toujours présent. Se construire avant tout et espérer qu’ils seront fière de toi: ‘my goal’ 🙂

 

« Ne t’établis pas un seul endroit, déplace toi, soit un nomade que chaque jour t’offre un nouvel horizon »

 

 

You may also like

2 commentaires

  1. Oui ma belle, regarde toujours devant toi et loin loin loin devant! Nous sommes très fier de toi et tu nous manques aussi.. Mais on est rassuré car on sait que tu es dans une famille formidable qui t’as déjà adopté ! Poursuis tes rêves, c’est tout ce qui compte pour nous ! On t’aime. Plein de gros bisous ma belle. Tes parents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *